Le constructeur d’automobiles de luxe anglais a enfin révélé les toutes premières images de son nouveau modèle de Flying Spur prévu pour 2020. Si la marque n’en a pas dit plus sur ce nouveau modèle, on peut toujours spéculer à son sujet. D’autant plus que le véhicule à été aperçu à différents endroits depuis le début de l’année dans ce qui semblait être des tests sur le terrain. Voici les suppositions les plus probables concernant le véhicule, en attendant plus d’informations.

Des similarités avec la Porsche Panamera

Sous la tutelle de Volkswagen, et comme la nouvelle Bentley Continental GT avant elle, la Flying Spur comptera sur la plateforme MSB-F, déjà utilisée sur la Porsche Panamera dont elle est dérivée. Elle sera d’ailleurs une version berline 4 portes de la Continental GT. Elle partagera d’ailleurs avec ce modèle ses 4 phares avant et des lampes plus petites sur les côtés, avec tout de même une allure plus sportive : un avant plus abaissé, une grille plus large et plus basse, et de grandes ouvertures sur les côtés du pare-chocs.

Elle devrait aussi s’inspirer du concept-car EXP10 Speed 6. Cependant, avec toutes ces innovations, elle gardera un certain élément résolument classique : l’emblème Bentley sur le capot. Mais, pour ne pas risquer de tomber en désuétude, l’emblème sera rétractable, comme le montre la vidéo teaser postée par le constructeur anglais il y a quelques jours.

Une limousine dynamique et confortable, à la pointe de la technologie

Bentley Flying Spur

Bentley ne se contentera pas de moderniser le design du véhicule. Parmi les innovations piochées dans le répertoire du EXP10 Speed 6, on s’attend à un tableau de bord élégant et typé voiture de sport, et énormément d’options, peut-être regroupées sur une console centrale comme celle qui sépare les deux sièges avant dans le coupé. Un autre élément attendu dans la Bentley Flying Spur est l’écran déjà utilisé dans la Continental GT : le Bentley Rotating Display, un écran tactile de 12,3 pouces entre les sièges avant qui ne se révèle qu’à l’allumage, autrement caché par une plaque de bois coulissante.

Comme à l’accoutumée, Bentley offrira le summum du confort que l’on puisse avoir dans un véhicule de luxe, avec des sièges massant hautement ajustables avec chauffage et climatisation, avec de très nombreux services dont le trafic en temps réel, Apple Carplay et les appels d’urgence à travers le système eCall.

Ajoutez à cela des finitions avec des cuirs d’excellente qualité sur les sièges et le reste de l’intérieur du véhicule, et peut être même un compartiment réfrigéré à l’arrière, dignes de la réputation de véhicules de luxe de la marque.

Le moteur et la puissance

En plus du confort et de la technologie à bord, on s’attend aussi à de grandes prouesses en termes de motorisations. À en juger par le choix de la plateforme MSB-F de la Porsche Panamara, on ne devrait pas être déçu. Le véhicule aura bien entendu besoin d’un moteur très puissant pour porter ses presque 2,5 tonnes. Le véhicule sera donc très lourd, mais pas autant que la Bentley Mulsanne. Voici les motorisations possibles :

  • Un V8 4.0L 550 ch, d’abord utilisé pour la Panamera Turbo de 2008.
  • Un moteur diesel V8 4.0L comme sur le SUV Bentayga de la marque, de 429 ch.
  • Une version révisée du monstrueux W-12 600 ch utilisé sur la nouvelle Continental GT.
  • Une version hybride à la Panamera, avec deux V6 2.9 litres et un moteur électrique, pour une puissance de 462 ch.

On remarque que le virage au tout-électrique n’a pas encore été amorcé par la marque. Cependant, il est prévu que la Bentley Flying Spur soit le dernier modèle de la marque à ne pas proposer de motorisation 100% électrique. Quant aux prix, sans pouvoir être très précis, on s’attend à ce qu’ils dépassent largement les 180.000 €;.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *