Les troubles liés à une surexposition des ondes sont bien connus ; cancer, maux de têtes et troubles de la concentration, de la mémoire et même de l’attention. En revanche, il se peut que dans certains cas, des personnes ressentent des symptômes similaires même lors d’une légère exposition aux ondes. C’est ce qui arrive de plus en plus ces dernières années. De nombreuses personnes se plaignent de symptômes répétés qui sont souvent les mêmes après une journée au travail ou même de repos chez elles. C’est ce que l’on appelle l’électrosensibilité et c’est ce que nous allons voir dans cet article.

Qu’est-ce que l’électrosensibilité ?

L’électrosensibilité se caractérise, comme son nom l’indique, par une sensibilité accrue aux ondes électromagnétiques même lorsque leur taux est bien inférieur au seuil limite. Egalement appelée hypersensibilité électromagnétique, elle se présente sous forme de symptômes qui sont assez peu spécifiques et qui restent tout de même non expliqués par un spécialiste et un diagnostic clinique. Souvent, les patients se plaignent et attribuent ces douleurs à une exposition aux ondes ou à un champ électromagnétique. notre partenaire vous explique un peu plus l’effet des ondes sur le cerveau humain. Il s’avère que selon certaines études récemment faites, l’imagerie médicale révèle des hypoperfusions dans certaines zones du cerveau. De ce fait, le débit sanguin au niveau du cerveau se dégrade.

Que ressentent les personnes électrosensibles ?Electrosensible Définition

Les symptômes observés chez ces personnes sont généralement les mêmes. On peut notamment citer :

  • Des sensations de brûlures, des picotements et des rougeurs ;
  • De la lassitude et de la fatigue, des nausées et des faux vertiges ;
  • Des troubles de l’attention, de la concentration et de la mémoire.

Certaines personnes peuvent même ressentir des troubles digestifs avec des vomissements répétés sans oublier des troubles de l’humeur, de l’agressivité, des épisodes dépressifs et de l’anxiété et un stress accru. Tous ces symptômes n’ont pas d’explications physiques ni de sources apparentes. La majorité des patients accusent alors les ondes électromagnétiques d’en être la cause.

Tous ces symptômes sont décrits et reconnus comme étant des symptômes réels par les organismes spécialisés mais aussi pas l’OMS. En revanche, aucun lien n’a pu être établi entre ces symptômes et une potentielle exposition aux ondes. De ce fait, cette pathologie n’est pas encore considérée comme étant une maladie mais comme une simple intolérance environnementale idiopathique due aux champs électromagnétiques. Toujours selon l’OMS, ces symptômes ne seraient attribués à aucun syndrome reconnu aujourd’hui.

Pour résumer, les personnes souffrant d’électrosensibilité sont malades, certes, mais il est difficile de comprendre ou d’établir de manière précise la source de leurs maux. De même pour de nombreuses maladies, les spécialistes constatent des symptômes sans pouvoir définir de diagnostic ou de mécanisme pathologique.

Quelle solution pour l’électrosensible ?

Comme la pose d’un diagnostic est difficile, une solution thérapeutique n’est pas facilement envisageable. Les spécialistes se retrouvent souvent mal à l’aise et parfois même confus en face de cette pathologie, car elle reste inexpliquée. Aujourd’hui, pas moins de 5 % de la population française est touchée mais les médecins ne cessent de présenter certaines recommandations et solutions à mettre en place pour la prévention et la protection, comme éteindre ses appareils, réduire le temps passé à côté des écrans etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *